Que porter en wax pour un vestiaire parisien : la Chemise Blanche

Figurez-vous que j’en apprends autant que vous, chers lecteurs et lectrices, en réalisant ce dossier spécial vestiaire parisien ! On s’imagine souvent la mode comme purement superficielle et accessoire mais en réalité elle révèle des informations cruciales sur l’évolution d’une société ou d’un statut. Mon premier constat à ce sujet c’est la revendication très féministe sous-jacent au style parisien qui transpire littéralement des pièces revisitées jusqu’ici (pantalon, veste blazer) mais aussi de l’impact des guerres mondiales sur la façon qu’ont eu les femmes de s’habiller ensuite. Inconsciemment, adopter le vestiaire parisien se rapproche en réalité d’un signe d’adhérence à la femme, certes libre de ses choix, indépendante, mais surtout politique.

Dans ce post, la chemise blanche rejoint cette série de réappropriation des codes masculins, comme métaphore d’un pouvoir égal retrouvé.

Les précédentes pièces sont à retrouver également ici :

LA CHEMISE BLANCHE

Un peu de contexte

Autrefois considéré comme un sous-vêtement masculin dont les extrémité étaient customisable (manche, col), la chemise blanche sera tour à tour un uniforme de travail, un marqueur social dans les sociétés occidentales (col blanc/col bleu) avant de devenir un basique du vestiaire féminin. Dans la même mouvance que le pantalon dont je parlais déjà ici, la chemise blanche est une nouvelle fois cette petite victoire féministe qui marque dès les années 20 cette envie d’égalité entre les sexes.

De Marilyn Monroe à Marlène Dietrich en passant par Audrey Hepburn, les égéries du cinéma hollywoodien ne manqueront pas d’en abuser, intensifiant le sexy de cette pièce tout aussi simple à accommoder que commode.

Pour la choisir, préférez les matières naturelles (coton, soie, lin par exemple), les coupes proches du corps, et faites attention à la longueur des manches.

Ma sélection de chemise

Chemise blanche à la mode africaine, c’est un peu un oxymore vous me direz ? Car cette mode inspirée de l’Afrique que j’essaye de mettre à l’honneur pétille de couleurs, n’est-ce pas ? Voilà pourquoi j’ai choisi trois looks, pour trois occasions qui vous permettront de mettre à l’honneur une chemise en imprimés africains, pas forcément blanche, mais tout autant appropriée pour de multiples situations. Tous les bijoux sont de la marque Kumbhaka que j’ai découvert récemment et qui propose de très beaux colliers inspirés de l’art massaï.

1- Chemise pour une journée à la Défense

look-1De gauche à droite, de haut en bas : Chemise, LadyHood, 59 euros. Pantalon taille haute, Comptoir des Cotonniers, 165 euros. Plastron, Kumbhaka, 80 euros. Sac à dos matelassé, MissGuided, 37,50 euros. Escarpins Pomme, André, 59,30 euros.

 

 

2- Chemise pour une soirée afterwork

Look 2.jpgDe gauche à droite, de haut en bas : Chemise, Nash Print It sur Moonlook, 75 euros. Jeans, Bonobo, 49,99 euros. Sac Michelle, Sézane, 275 euros. Baskets Asmara, Panafrica, 52 euros. Bracelet feuille, Kumbhaka, 40 euros.

 

 

3- Chemise pour une nuit afripster

Look 3.jpgDe gauche à droite, de haut en bas : Chemise, Kisua, 81 euros. Cuissardes, Zara, 59,95 euros. Short en cuir, Maje, 265 euros. Plastron, Kumbhaka, 300 euros. Sac banane, Matt & Nat sur Asos, 93,99 euros.

Et vous, quel est votre look préféré ?

 

Laisser un commentaire