Que porter en wax pour un vestiaire parisien : la Petite Robe Noire

Vous l’avez toutes et tous constaté à travers les « Que porter en wax… », les occasions de décliner la mode d’inspiration africaine ne manquent pas. Pour ce nouvel article, plutôt qu’aborder un seul vêtement, c’est tout un vestiaire que je vais revisiter : la penderie parisienne. Ou plutôt cette élégance typique française, ramenée souvent à sa capitale, qui ne cesse d’inspirer le monde entier et de prôner une silhouette aux airs simples et naturels.

Un peu trop souvent réduite à quelques figures, bien qu’incontournables, la silhouette parisienne est de nos jours plurielle. Il suffit de se promener dans les rues pavées pour le constater. Sans en altérer l’essence, chacun et chacune y apportent dorénavant son identité et sa lecture.

Ma touche sera elle africaine, avec les matières et les imprimés si chères à mon site. Par le biais d’une (re)découverte de l’histoire de leur origine et une sélection de pièces d’inspiration africaine dans leur esprit et leur intemporalité, je vous ferai découvrir sous un nouveau jour quelques basiques du vestiaire parisien :

 

LA PETITE ROBE NOIRE

« On n’est jamais trop, ni pas assez habillé avec une Petite Robe Noire » – Karl Lagarfeld
« La petite robe noire est un élément essentiel de la garde-robe d’une femme » –  Christian Dior

Un peu d’histoire

Première escale de cette revue du vestiaire parisien avec ce qui n’est plus un simple vêtement mais tout un mythe pour les créateurs.

Symbole de l’élégance la plus essentielle, cette Petite Robe Noire trouve cependant ses origines dans le deuil des femmes françaises au sortir de la première guerre mondiale. A l’époque, nombre d’entre elles portent le noir quotidiennement pour rappeler la perte de leur mari ou d’un homme de leur famille comme le veut la tradition. Il faudra attendre 1926 pour que Gabrielle Chanel transforme cet habit simple, court, sans fanfreluche, en quintessence de la distinction naturelle et de la modernité. On dira même que le premier modèle ressemble à un t-shirt.

Véritable carton, Le Vogue américain ira jusqu’à l’appeler « la Ford de Chanel ». Malgré son inspiration austère et sa sobriété, la Petite Robe Noire devient ensuite l’uniforme des bourgeoises françaises ainsi que le synonyme du raffinement.

La tendance s’étend peu à peu au reste du monde occidental et connaît son apogée aux Etats-Unis notamment avec la fameuse tenue d’Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé en 1961.

Depuis, la réputation de la Little Black Dress ne s’est pas fanée, perdant toutefois son exclusivité bourgeoise pour un public plus divers. Devenue ce vêtement multifonction qui garantit l’allure chic en toute circonstance, c’est un peu la tenue de la dernière chance pour toutes celles qui souhaitent éviter la faute de goût. En fait, la Petite Robe Noire est à l’élégance ce que le jeans est à l’allure décontractée : la base !   Le best-seller de Gabrielle Chanel a depuis été mille fois réinventée par de nombreux designers et incarne un pilier du vestiaire de la femme s’habillant à la mode occidentale. Dernier fait d’armes : la réinterprétation de Karl Lagarfeld pour sa marque éponyme :

Petite robe noire.jpg

Ma sélection Petite Robe Noire

Pour établir ma sélection sous le prisme de la mode africaine, la question de la couleur s’est évidemment posée. Fort est de constater que le noir n’est pas la nuance la plus utilisée dans cet univers, pire, c’est même le contraire : ça pétille de partout (et c’est ce qu’on aime) !  En adoptant un point de vue différent, on réalise que ce qui rend la Petite Robe Noire si incontournable c’est qu’elle est multimodale, simple et flatte toutes les femmes. Je suis convaincue que ce genre de pépites existe bel et bien dans le vestiaire afropolitain. De Petite Robe Noire, nous passons donc à Petite Robe Wax, ce bijou portable en toutes occasions, élégant, sobre dans la coupe, flattant la silhouette et, bonus ultime, vous distinguant de la masse des autres petites robes noires. Parce qu’ici, le but n’est pas d’imiter mais bien de réinterpréter cet indémodable avec l’ajout d’un twist africain.

1 – Bouton de rose rouge

Pourquoi cette robe est-elle dans l’esprit « Petite Robe Noire » ?

La coupe, simple et droite mais laissant deviner la silhouette, la longueur un peu au-dessus du genoux, le col bateau : une allure facile à adopter quelle que soit l’occasion. On s’imagine en ballerine et veste en cuir au quotidien, en cuissardes en soirée ou un derbys et trench pour une journée boulot.
Autre point : la nuance principale rouge avec ses figures circulaires et bleues n’est pas criarde et s’accorde avec toutes les carnations.

Robe Eartha Red Zip ,  Ife Closet, 60 livres, environ 67 euros

2 – Vintage hivernale

Pourquoi cette robe est-elle dans l’esprit « Petite Robe Noire » ?

J’aime la coupe très féminine de ce modèle avec sa taille ajustée et sa forme évasée pour une silhouette toute en rondeur et vintage. Les mancherons et le twist du col bateau ajoutent le raffinement à cette robe qu’on peut porter aussi bien en réunion que lors d’un brunch ou même d’une cérémonie de mariage. De plus, elle ne nécessite pas beaucoup d’accessoires pour être chic. Des escarpins argentés et scintillants la rendront plus funky en soirée.

Mention spéciale au motif de fleurs ou de flocons kaki, gris et noirs qui permet de porter ce modèle aussi bien en hiver qu’au printemps. Une robe intemporelle, donc.

Robe African Print Cotton, Lola Buttons for Kisua, 126 euros

3 – Claudine forestière

Pourquoi cette robe est-elle dans l’esprit « Petite Robe Noire » ?

En dehors de la taille ajustée et de l’effet plissé, le détail du col Claudine crée l’élégance de cette robe passe-partout et seyante sans effort. Le motif « écorce d’arbre » est subtile dans sa sophistication et ses tonalités brunes et claires permettent d’y associer tout type d’accessoire et de couleurs sans risquer le mauvais goût. J’imagine bien cette robe avec un sac rouge bordeaux et des escarpins vernis noirs aussi bien pour le boulot que pour l’afterwork prévu ensuite.

Robe Précieuse, Guirazzi, 90 euros

4 – Jeu de dames

 

Pourquoi cette robe est-elle dans l’esprit « Petite Robe Noire » ?

Parce qu’il fallait bien une petite robe noire dans ma sélection ! Pour ce modèle géométrique et bicolore, la coupe est longue et ajustée, la taille marquée et la poitrine un peu bouffante. L’allure est moins adaptée à une sortie frivole (en boîte par exemple) mais convient à l’ensemble des autres occasions, des couloirs d’une tour à la Défense à l’intimité d’un dîner chez une amie, en passant par la présentation aux beaux-parents. Une tenue précieuse à posséder dans son armoire, donc.

Robe Nala Houndstooth, Kisua for 8, 135 euros