Mon African New York Fashion Week 2016 : Adiree Concept Store

Suite de mes aventures durant la Fashion Week de New York sous le soleil afropolitain… Pour raccrocher les wagons, mon après-midi à l’Essence Street style block party se trouve ici.

CONCEPT STORE ADIREE/TRUNK COLLECTIVE

Après avoir délaissé le défilé de mode à taille inhumaine de la block party, je rejoins donc le concept store de Trunk Collective/Adiree à Soho mis en place spécialement pour la African Fashion Week.

Adirée est une entreprise de communications et de marketing spécialisée dans le support au développement web de marches émergents mais également une plateforme promouvant le luxe africain à travers le monde via Trunk Collective, le pendant commercial de l’organisation. Adirée est également à l’origine de la première Africa Fashion Week (AFW) en 2009 à New York afin de réunir designers et revendeurs de mode africaine.
Comme l’indique le site web, le terme « Adirée » provient d’un tissu de wax tie-dye indigo porte par les femmes Yoruba du sud-ouest nigérian.

13707246_1769149050007516_295710680_n
Moolori Àdirè Pattern Handmade Fabric – instagram : @moolori_wa

Dans un petite espace immaculée, trois stands d’accessoires formant un L à ma droite, à ma gauche une ligne de portants combinant vêtements féminins et masculins tous vibrants de couleur.

Parmi les designers présents, j’ai eu l’occasion de discuter avec la très accueillante et souriante Shoshangani, créatrice de Shangani Fashions qui m’a présenté sa charmante marque venue directement du Zimbabwe, et la sculpturale Nay de Tegaa, fière de proposer son agglomérat de créations artisanales produites en  Gambie, pays dont on ne parle pas assez selon elle « parce qu’on n’a pas de pétrole ! »

Shoshangani de Shangani Fashions
aboutphoto
Nay de Tegaa
Créations Tegaa

L’existence même temporaire de ce concept store réchauffe le coeur,  dans ce Manhattan qui, malgré son multiculturalisme revendiqué, manque je trouve d’espaces consacrés à la production africaine. Dans le cadre de la Fashion Week de New York, rares sont les marques  qui ont  représenté toute l’authenticité et l’élégance de la création made in Africa (Xuly Bet par exemple).  Il demeure encore un obstacle bien plus gros : réussir a vendre. Et c’est une vraie gageure, d’après un des chargés de communications Adirée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

One Reply to “Mon African New York Fashion Week 2016 : Adiree Concept Store”

  1. […] retrouvez à lire cet article, c’est que vous avez aimé mes précédentes aventures ici et ici. Ou alors c’est un pur hasard et je vous invite dans ce cas à revivre mes tribulations […]

Laisser un commentaire